6 trucs pour combattre l’acidité gastrique naturellement

6 trucs pour combattre l’acidité gastrique naturellement

  • Jul 25, 2019
  • Rachel Villiard

On entend souvent parler de reflux gastriques, ou « brûlures d’estomac », lesquels sont causés par l’acidité gastrique. Ça vous dit quelque chose? Au-delà de provoquer de l’inconfort, l’acidité gastrique peut avoir de plus graves conséquences qu’il vaut mieux prévenir dès que possible.

Un terrain neutre

Lorsque nous demandons à des clients comment se porte leur digestion, la majorité nous répond que tout se passe bien. Parce que pour la plupart d’entre eux, la digestion est essentiellement liée à la fréquence qu’ils vont à la toilette. Mais c’est tellement plus!

En naturopathie, nous parlons souvent du « terrain », un terme employé pour décrire l’organisme. Un terrain neutre est un terrain qui n’est pas propice au développement des maladies. Disons que le terrain est un désert, et que les plantes, les fleurs et les arbres sont des maladies. On s’entend que le désert est loin d’être le bon terrain pour que s’y établisse toute forme de végétation! C’est ce que nous voulons pour notre corps. Nous voulons qu’il ne soit pas accueillant pour la maladie. La solution est donc de garder le terrain neutre et d'ainsi éviter qu’y germent des maladies.

Souffrez-vous d’acidité gastrique?

D’une personne à l’autre, les symptômes et leur intensité peuvent être différents. Quoi qu’il en soit, nous pouvons vous aider de façon naturelle. Si un ou plusieurs de ces symptômes vous incommodent, vous souffrez peut-être d’acidité gastrique :

🌿mauvaise haleine,

🌿serrements à l’œsophage,

🌿reflux gastriques,

🌿selles anormalement liquides,

🌿problèmes de peau,

🌿fréquentes infections urinaires.

Ces symptômes sont principalement des signes que votre corps vous envoie en réaction à l’acidité de votre terrain.

La mauvaise haleine est le premier indicateur. Vous vous lavez régulièrement les dents, mais il reste toujours une odeur désagréable? Investiguez du côté de l’acidité gastrique.

Vous ressentez des serrements à l’œsophage et des reflux gastriques apparaissent après vos repas, au point où vous en êtes à devoir changer votre alimentation ou à consommer des antiacides pour pouvoir manger? C’est un signe que votre terrain n’est pas neutre. Même chose si vos selles sont fréquemment liquides.

Nous pouvons également considérer les problèmes de peau, par exemple l’eczéma, comme un symptôme d’acidité. Comme notre organisme est trop acide, les déchets que notre corps évacue par la peau sont dommageables et peuvent créer de l’eczéma.

De fréquentes infections urinaires peuvent également être un signe d’acidité gastrique. Si l’urine, après avoir été filtrée et évacuée par la vessie, est encore trop acide, elle déséquilibre votre PH corporel et peut causer des infections urinaires.

Ce qui cause l’acidité gastrique.

Lorsque nous pensons à l’acidité, la première cause qui nous vient à l’esprit est bien entendu l’alimentation. Voici quelques pistes à surveiller dans votre alimentation.

Les aliments transformés et sucrés

Les aliments transformés et sucrés sont beaucoup plus dommageables que les aliments épicés, contrairement à ce que l’on pourrait croire. La liste est longue, mais pour en nommer quelques-uns :

  • 🌿 céréales à déjeuner sucrées,
  • 🌿 croustilles,
  • 🌿 crème glacée,
  • 🌿soupes emballées,
  • 🌿croquettes de poulet,
  • 🌿bonbons,
  • 🌿boissons gazeuses,
  • 🌿café,
  • 🌿bière, vin et alcool,

Coca Cola et ses semblables, même avec la mention « diet », sont de vrais poisons pour notre corps. L’effervescence de la boisson, la quantité impressionnante de sucre et la caféine qu’on y retrouve fournissent le parfait cocktail pour déséquilibrer le PH gastrique.

Le stress

Le stress quotidien contribue à acidifier votre organisme d’une façon marquante. Si vous avez un horaire chargé et un tempérament stressé, et ce même si vous avez une alimentation exemplaire, vous êtes à risque de souffrir d’acidité gastrique.

Le tabagisme

On ne le répétera jamais assez : avec sa longue liste de produits nocifs, la cigarette perturbe le PH du corps.

Pour combattre naturellement l’acidité de votre corps

Voici 6 trucs concrets :

🌿 Éviter le plus possible ce qui cause l’acidité gastrique (aliments transformés, stress, tabagisme) est la première étape à appliquer pour diminuer vos symptômes.

🌿Consommer de l’eau citronnée durant la journée. Malgré ce que l’on peut penser, le citron n’est pas un acidifiant pour l’organisme. Lorsqu’ingéré, il devient alcalin et aide à faire descendre le PH du corps.

🌿Consommer de la chlorophylle avec un grand verre d’eau. Ingérée à jeun le matin, elle a comme effet de tapisser les parois de l’estomac et de l’œsophage et ainsi diminuer les reflux. C’est ce qui remplace l’antiacide que certaines personnes consomment après les repas. La couleur verte de l’eau vous dégoûte? Il est possible de consommer la chlorophylle dans des capsules.

🌿Consommer du vinaigre de cidre de pomme en petite quantité, soit environ 5 millilitres par jour. Vous pouvez l’ajouter dans vos salades ou sur vos légumes, ou le prendre à même la cuillère. Tout comme le citron, il devient alcalin dans l’organisme, diminuant ainsi l’acidité gastrique. Il est également possible de consommer le vinaigre de cidre de pomme en capsule. Combiné à de la canneberge, c’est un excellent produit pour diminuer et éliminer les toxines acides de l’organisme.

🌿Apprendre à gérer le stress afin que votre corps en subisse le moins possible les effets dommageables. Quelques trucs : la méditation, la marche, la lecture et les huiles essentielles calmantes.

🌿Consommer quotidiennement des probiotiques aide également à protéger les intestins de l’irritation causée par l’acidité et contribue à régulariser les selles.

Vaut mieux prévenir que subir.

Il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir des symptômes d’acidité gastrique pour modifier votre alimentation et adopter les quelques trucs que nous vous avons donnés. Soyez attentif à votre alimentation et choisissez le moins possible de produits transformés et sucrés. Coupez les boissons gazeuses et limitez votre consommation de café à 3 par jour si vous n’avez aucun symptôme d’acidité, sinon limitez-vous à 1 ou même 0 le temps que votre système se replace.

La consommation de compléments, comme la chlorophylle, le citron, les probiotiques et le vinaigre de cidre de pomme,  peut se faire de façon quotidienne en prévention, et ce même lorsque vous n’aurez plus d’inconforts gastriques.

Tous ces trucs et conseils vous mènent à notre jardin. Nous souhaitons de tout cœur que vous adoptiez les produits de phytothérapie et que vous développiez le réflexe de penser au jardin avant la pharmacie. Pour votre bien et celui de votre famille!

Mildred Barnett

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolor magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea coma consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit